Son écrin et ses lieux

Un cheminement lumineux le long d’un canal menant d’un village historique, siège d’une abbatiale clunisienne, à une clairière illuminée et bordée d’une rivière en plein cœur du Parc Naturel Jura Vaudois. On ne débarque pas aux Scènes du Chapiteau par hasard mais on y arrive comme dans un conte.

Le chapiteau est la véritable moelle épinière du festival. Il s’entoure de tables de banquets rappelant les festins d’Astérix, d’un village éphémère de roulottes dignes des montreurs d’ours d’antan, d’œuvres parfois monumentales, souvent magistrales qui participent à ce que le spectateur soit immergé, le temps de ses déambulations, dans un univers hors du temps et dans une réalité hors-norme, où la part belle est faite au rêve et à l’inspiration.